Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voilà qu'un conseil d'Ethique doit décider si les fonctions municipales et la profession de magistrat sont compatibles. L'affaire vient de ce qu'un magistrat élu se soit vu confier un sujet sensible. Peu importe qui et lequel en somme puisque c'est une évidence de principe que même silencieux, discret, tout homme à des convictions qu'il s'en vante ou pas et risque donc d'agir dans le sens de ses convictions dans son cadre professionnel.

 

Les procès "a priori" je connais : on m'en a fait au prétexte que j'étais honnête et que c'est incompatible avec les fonctions commerciales. C'est d'ailleurs un peu vrai, mais dans la fonction on agit en réalité en conformité avec les nécessités us et coutumes. 

 

En même temps j'admets que devant un produit "merdique" on ne pouvait pas m'exiger des arguments. Les promesses de marge n'ont jamais été ma tasse de thé !

 

Bien sûr quand on réfléchit au sujet, on comprend que certains postes sont difficilement compatibles avec certaines fonctions et qu'en tout cas ils peuvent être spécialement pénibles pour les gens appelés dans cette fonction "malgré eux," sans qu'ils puissent trop refuser dans la conjoncture, alors que leurs convictions sont hostiles.

 

Pour ne pas trop faire politique je vais prendre un exemple de joueur de boules, ou presque. En somme un joueur de boules favorisera les subventions à son club plutôt qu'à un autre s'il est élu non ?

Non ? Ah ben quelle honnêteté !

 

Imaginons madame Michu contrainte de servir les enfants d'une cantine. Madame Michu est végétarienne, presque végétalienne si ce n'est qu'elle boit parfois des produits lactés. Servir de la viande (quelle horreur,) du poisson,  des oeufs et du fromage aux enfants qui semblent si innocents et fragiles devant les diktats des adultes, lui donne des éruption de petits boutons. Mais l'avis de Madame Michu n'intéresse personne. Elle n'est personne ! Elle fait son boulot ou elle s'en va. A la rigueur elle peut plaider sa cause et briguer un autre poste du même niveau; échanger avec une collègue carnassière, mais ça ne calmera pas son dégoût et sa honte d'abuser ainsi d'enfants fragiles. Car madame Michu, qui fréquente des diseuses de bonne aventure et autres maîtres à penser est convaincue qu'on empoisonne les enfants, qu'il faut dénoncer cela ; que seul son credo est légitime en somme.

eulement madame Michu n'a aucun pouvoir, aucune oreille pour l'entendre, et d'ailleurs  peu de bon sens. Elle fait partie de ces victimes des modes qui une fois qu'on les a convaincues de n'importe quoi n'en démordent plus.

 

J'espère qu'aucun végétarien ne prendra ça pour lui, mais plutôt que de prendre ce sujet particulier sous son aspect confessionnel j'ai préféré celui là; moins polémique quand même.

 

Sur un plan plus politique nous assistons à l'éclatement de l'Ukraine noyautée par des Russes. Car quand on dit "russophones" il ne faut pas s'y tromper : il s'agit bien d'une immigration Russe. Alors vu de France, où après tout on se fout un peu de savoir que des intérêts quasiment tribaux font éclater un pays, on attend de voir. On menace ? Oui ? De quoi ? Les Russes n'attendent rien de nous ou quasiment. Au mieux on va ruiner nos industries de luxe ou alimentaires, mais les Russes peuvent aussi manger russe et nous par contre sommes tributaire d'eux pour le gaz !

Pourtant si nous transposons nous avons nous aussi des régions entières du Nord au Sud qui sont envahies, et donc habitées par des populations allogènes pour ne pas dire carrément étrangères. Je ne sais pas les proportions, mais j'imagine mal les chtimis se mettant à l'arabe ni d'ailleurs les Marseillais. Pourtant, politiquement parlant  les populations d'origine sont en voie de devenir des minorités. Encore quelques années et un referendum d'origine locale permettra à des provinces entières de se rattacher à des pays étrangers : pour appliquer la charria par exemple; considérant d'ailleurs à juste titre que la stupidité crasse de notre ministre de la justice ne rend aucune justice et n'est pas assez punitive : premier vol la main gauche, second vol le pied droit... ça c'est de la justice bien punitive. Surtout pour des gosses à peine sortis de la petite enfance et qui déjà violent et tuent. Au moins ça donne à réfléchir. L'ennui c'est que ceux qui décident peuvent abuser à leur gré pour imposer leurs vues. Ce n'est en tout cas pas dans une telle région devenue islamique que l'on mariera des homosexuels, d'ailleurs pendus, tout comme les francs maçons et autres associatifs considérés comme subversifs et "vendus" à des nations étrangères (l'amérique  et ses alliés, pour ne pas la citer) (Voir Khomeiny et l'Iran d'après la révolution si gentiment soutenue par l'occident.)

 

Ceci pour dire que, laissant faire les russophones d'Ukraine sans réagir, nous prépare à ce sort funeste.

Quand des bandes prendront ce qui restera d'armée dissoute, et les commissariats dans les régions, on enverra qui ? On demandera à quelle nation de nous soutenir ? On aura quel argument quand, ayant décidé que nous devions éviter toute ingérence dans les affaires des autres, on aura besoin que ces autres viennent un peu s'ingérer dans les nôtres comme en 1914 et en 1940 ?

 

C'est une question qui mérite réflexion non ?

 

 

Fonctions et suspicions
Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0