Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai un copain qui toute sa vie à travaillé pour le capital, et qui soudain, tombé amoureux d'un sociétaliste devenu tout rouge, vient nous bassiner avec des histoires de laïcité !

 

Comme lui, comme la majorité des véritables français, j'ai été élevé en chrétien. Certes je suis devenu athée avec le temps (assez vite je l'avoue) mais c'est mon problème, pas celui de la société française.

 

Que l'état et les socialopes au pouvoir soient laïcs c'est très bien, c'est leur problème. Mais ils devraient garder à l'esprit que même une constitution n'est qu'un règlement provisoire, et que les hommes au pouvoir le sont encore davantage. On n'a pas le droit au prétexte qu'à une élection on a conquis le pouvoir pour cinq ans (pour perdre la confiance des électeurs en six mois), de s'imaginer qu'on peut effacer deux mille ans de civilisation chrétienne (catholiques, protestants, orthodoxes) voire judaïque qui est sa vraie cousine et ancêtre et qui dans différentes régions de France a marqué le territoire.

 

La république n'a pas de religion, mais puisque en 1905 l'état a fait main basse sur tous les biens de l'église catholique (les mêmes hommes qui nous ont entraînés dans un conflit mortifère quelques années plus tard,) elle ne peut pas après avoir volé les chrétiens une première fois, les voler une seconde fois en leur faisant payer des mosquées et autres salles de prières pour des étrangers vaguement francisés sur le papier, lieux où des abrutis appellent des imbéciles à la guerre contre nous, ne l'oublions pas !

 

Si ces crétins de socialistes et autres gauchistes (soi disant : la soupe est bonne) étaient sincères et allaient au bout de leurs idées, nous devrions commencer par trouver un autre calendrier. Non à cause du nom des saints ou des fêtes religieuses fériées, mais parce que ce calendrier est basé sur la naissance supposée de Jésus et qu'il a été (le calendrier, pas Jésus) conçu par un pape ! Voilà qui devrait suffire à leur faire haïr dates et heures.

 

Bien entendu ça poserait un problème avec tous les autres pays qui, même lorsqu'ils ont leur propre calendrier, se sont astreints à utiliser le nôtre pour que les échanges internationaux soient possibles. Mais c'est un domaine du tout ou rien, sinon c'est l'incohérence. Adieu noms de villages et villes qui comme Saint Etienne ou Saint Vast la Hougue deviendraient... ...on ne sait même pas, car supprimant le "saint" on ne supprimerait pas la référence au nom du saint.

 

Reprenons, mon ami : le calendrier Républicain en ce premier fructidor, jour de la prune, de(l'an 224 de la république ?) ... qui s'en soucie ? Ce calendrier a été supprimé et on est revenu à l'ancien au bout de quinze années sans avoir résolu le problèmes des années sextiles et sans trop savoir comment réagirait le peuple d'aujourd'hui avec ces décades à la place des semaines.

 

Qu'on le veuille ou non, notre civilisation a une base chrétienne qu'elle a fort bien su exporter. Et si j'ignore la date des Japonais ou des Indiens des Andes, ou même celle des juifs pour être juste : eux tous connaissent et utilisent notre système de datation qui a le mérite d'avoir plusieurs milliers d'années devant lui avant de devoir subir la moindre correction pour harmoniser calendrier et astronomie.

 

N'est-ce pas une idée de bouffon de cour que d'aller prétendre qu'il est mauvais pour la république (la leur ne mérite pas de majuscule) que les jours fériés (jours de repos mérités et attendus) soient affectés de noms de saints ? S'il ne s'agit comme en 1792 avec ce crétin de Fabre d'Eglantine, que de remplacer des noms par des noms c'est Ubuesquement idiot. Ces crétins voudraient nous faire le jour de Staline, Lénine, Trotsky et autres assassins de masse; à moins qu'ils reviennent aux fleurs des champs - quasiment disparues grace à Monsanto - ou autres outils agraires qui n'évoqueront plus rien d'ici dix ans puisque ces mêmes abrutis favorisent les politiques européennes de descruction de l'agriculture; pensant sans doute en tuant les paysans français donner de l'air aux espagnols et portugais qui n'en demandent pas tant, et qui de toute façon font travailler au tarif (de là bas dis) des étrangers à leur pays même dans des productions de qualité médiocre voire mauvaise. Et je préfère ne pas parler de la pollution marine liée aux bâches des serres du sud de l'Espagne envolées en mer et créant des îlots de plastique en faisant de nombreuses victimes chez les habitants des océans. Mais, faut il le rappeler sans cesse, la bouffe, naturelle ou même végétarienne si on y tient, voire végétalienne, sera la préoccupation première sous peu; car de trois milliards que nous étions sur terre en 1950 nous somme sept milliards et ça ne va pas s'arranger avec les "conquérants dont le courage se limite à engrosser des femmes" !

 

Chacun peut avoir ses idées en matière de politique, pour ce que ça dure de toute façon ce n'est pas très grave, à condition que ça n'engage pas tout un peuple à crever, comme la révolution socialiste de l'URSS qui a fait plus de morts que les dernières guerres ou celle des Chinois qui n'a pas encore fini de pourrir la vie sur terre, mais que nous flattons, et auxquelles nous donnons du travail puisque l'esclavage sans nom y règne toujours tandis que les milliardaires commencent d'y apparaître !

Enfin, eux au moins,  -les Chinois je veux dire-, n'hésiteront pas un quart de demi seconde à foutre une bombe atomique sur la tronche des islamistes s'ils l'estiment nécessaire à leur sécurité, c'est déjà ça ! Si nos politiques avaient des couilles les "convertisseurs à tout va" n'auraient même jamais tenté leur chance !

 

Alors de grâce amis gauchisants qui vous croyez encore chez les scouts, ne faites pas le lit de gens qui coucheront bientôt dans le vôtre si on n'y met pas le hola !

Partager cet article

Repost 0