Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Deux enfants dans un vestiaire, celui de droite a honte d'aller quémander sa nourriture aux restos du coeur. Naturellement, comme chacun peut le constater sur place, il est blond aux yeux bleus

Deux enfants dans un vestiaire, celui de droite a honte d'aller quémander sa nourriture aux restos du coeur. Naturellement, comme chacun peut le constater sur place, il est blond aux yeux bleus

La publicité, sous l'influence des autorités partisanes, a ordre de promouvoir la mixité sociale. De la part de socialistes on aurait pu s'attendre à bon droit qu'ils promeuvent, par exemple, les mariages entre filles ou fils d'ouvriers avec des fils ou filles de la haute société.

 

Mais ça non, vous ne le verrez que dans des films anciens basés quasiment sur des tragédies grecques ou latines, et encore le plus souvent les amoureux malheureux seront ils de niveau social équivalent mais appartenant à des familles rivales comme dans Roméo et Juliette.

 

Non, les socialistes français promeuvent les mariages entre blancs blacks et beurs. Il est difficile de trouver une publicité sans colored man ou woman, ou alors une femme avec des enfants ostensiblement métis, voire un papa sans qu'on voit le plus souvent à quoi ressemble la mère ou le père. Ce qui est plus insidieux et efficace je suppose !

 

L'image en tête est extraite de la dernière pub télé des restos du coeur, (qui n'est pas avare d'images,) et celle de dessous de la même source mais dans un autre contexte !

Démagogie et publicité

J'ai pas mal d'années au compteur et j'ai vécu et travaillé dans de nombreux endroits et contextes, mais on ne me fera pas croire que cet afflux d'images de mixité, non pas sociale mais raciale, correspond à une vérité avérée. Seulement à un désir manifesté par des autorités placées sous influence.

 

Alors quelle influence ? Bien entendu on sait que le président Hollande est le toutou d'Obama.

Il est vrai que la candidature du président Obama représentait une telle gageure au départ que son élection nous a enthousiasmés. Nous sommes passés sur les suspicions concernant son lieu de naissance et sa religion, parce que ça ne pouvait être que mensonger et raciste et puis on s'en fichait. Il s'avère aujourd'hui qu'il a véritablement menti et je suppose que les plus hautes instances de la République sont au fait de ces mensonges dénoncés par le président Trump. Mais pour autant nos "élites" n'ont pas jugé bon de se méfier d'un tel personnage, acceptant le prix Nobel de la paix avant d'avoir rien fait, mais s'engageant aussitôt dans de nouvelles guerres pour faire payer à la Lybie les traitrises passées de son leader (mais en envoyant cet abruti de Sarkozy déstabiliser le pays à sa place) puis s'en prenant au président Assad à cause de son choix entre deux pipe-lines traversant la Syrie, et là encore tentant de faire exécuter le sale boulot par ce crétin de Hollande, l'Idiote de Muttie Merkel, et les anglais toujours prêts à donner la main aux ricains qui les ont virés jadis avec l'aide des Français, ce qui reste impardonnable.

 

Alors naturellement, on sait que, outre les vexations infligées par tous ces combats perdus par l'Amérique depuis le viet nam jusqu'à l'Irak ou l'Afghanistan,(toujours aussi instables et en guerre via l'islamisme) l'amérique veut imposer - via les monarchies du golfe - sa façon de gérer le pétrole restant pour son plus grand bénéfice.

Voyez cet extrait d'un article du Figaro sur le sujet :

"Le prix de l'essence aux Etats-Unis a atteint un plancher depuis sept ans, passant sous la barre des 2 dollars le gallon en moyenne, soit à peine plus de 50 cents le litre.  Selon l'agence gouvernementale d'information sur l'énergie (EIA) jeudi, le prix moyen de l'essence à la pompe est tombé en début de semaine à 1,996 dollar le gallon. C'est le plus bas niveau depuis mars 2009 quand le pays était en récession."

 

Je souligne qu'il s'agit de cents de dollar, qui est aujourd'hui à 0,95557 pour un euro.

Il faut imaginer ce qu'est le prix du pétrole pour ce pays, ses 4x4, ses camions géants, ses lignes de bus (Greyhound) parce que le chemin de fer ou l'avion ne desservent finalement que quelques destinations, et que de toute façon l'avion vole au pétrole lui aussi. Toute l'économie américaine s'est construite sur un carburant très bon marché, et on aurait envie de rire si ce n'était pas aussi triste, quand, dans les arguments anti-Trump, on a pu entendre que s'il était élu les états unis perdraient le "leadership" de la lutte contre le réchauffement climatique. Parce que, quand même, ils ont été les derniers, s'ils l'ont fait, à signer le protocole de Kyoto.

 

Donc l'admiration enfantine des socialistes devant les états unis, (peut-être liée au fait qu'on ne peut pas travailler aux states sans être syndiqué,) les conduit à obéir aux directives des dirigeants de ce pays quand ceux ci ne les imposent pas à travers la commission de Bruxelles, elle-même la plus grande escroquerie de ce nouveau siècle, mais préparée depuis longtemps par des abrutis genre "Giscard d'estaing" qui avait déjà entamé la ruine de la France en interdisant d'emprunter à la banque de France au profit des banques privées, ce que l'Europe à reproduit à plus grande échelle sous son impulsion, puisque c'est ce vieil abruti qui a rédigé l'essentiel des règles qui régissent cette prétendue communauté.

 

Qu'est-ce qui pousse, (ou qui est-ce,) les dirigeants européens à suivre aussi moutonnement le pays qui a le plus de chance de tomber de très haut avec la fin du pétrole prochaine, au point de vouloir mettre la main, directement ou indirectement, sur tous les dirigeants qui à terme permettront à l'amérique de se réserver les derniers stocks, la dernière production de pétrole parce que eux ne sont pas prêts du tout à passer à autre chose au sortir de la crise qu'ils viennent de vivre avec l'escroquerie des subprimes, les faillites de géants de la finance et de l'énergie, entraînant pour nombre de salariés, la perte définitive et irrémédiable de leur retraite. La réponse est évidemment "l'argent" le fric, le pognon, l'artiche, le choux... j'en passe et des meilleurs. Oui, le fric, le flouze est l'argument majeur qui anime ces prétendus socialistes face aux "sans dents" en attendant qu'on casse les leurs, fausses ou vraies, à coups de talons dans la tronche !

 

Depuis des années les dirigeants nous trahissent dans leur seul intérêt, de prétendue gauche ou de prétendue droite, argumentant contre les seuls vrais politiques honnêtes avec des pleurnichements anti nazis, des "époques les plus sombres de notre histoire"... etc. etc.  Ce à quoi je leur répondrais volontiers, si j'avais la parole, que la période la plus sombre de notre histoire n'a pas été la trahison Vichyste qui au fond à évité de nombreuses pertes humaines si on y regarde de près, mais la terreur en France en 1789, avec des cinglés qui, à l'image de Joseph Le Bon, décapitaient à tour de bras et sans raison, au point de faire passer les islamistes de Daesh pour des enfants de coeur ! Voyez l'image ci dessous accompagnée du texte suivant :

"Personnalité énigmatique, Joseph Le Bon, jeune oratorien talentueux, abandonne à 25 ans les principes du christianisme pour ceux de la Révolution.
Proconsul de la Convention dans les départements du Pas-de-Calais et du Nord, il y installe le régime de la Terreur, s'entoure d'une cour crapuleuse, organise un système carcéral, fait fonctionner en permanence le tribunal révolutionnaire et la guillotine. La chute de Robespierre amène la sienne : il est décapité à son tour à 30 ans.
Dans son cinquième livre sur la Révolution, Ivan Gobry nous fait pénétrer dans l'engrenage de la férocité."

Les socialistes y ont pris sa suite dans le même esprit !

Voi texte ci-dessus !

Voi texte ci-dessus !

La mixité raciale ne s'impose pas ! Ni d'ailleurs aucune mixité ! Les gens doivent pouvoir choisir librement et sans influence publicitaire; aussi bien qui aimer que qui fréquenter, embaucher, inviter.

L'état a certes un rôle à jouer, je ne suis pas anarchiste du tout, mais c'est celui d'un gestionnaire, comme un syndic de copropriété qu'on vire quand il abuse, à moins qu'on le traîne devant les tribunaux. Ce que méritent les affreux qui se sont approprié le pouvoir avec l'aide d'une bande de moutons.

 

Bon, allez, je vous laisse réfléchir si déjà vous avez eu le courage de lire jusque là ! On me dit bavard !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :