Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Punition ! Les interdits des abrutis

Je suis puni par face de bouc, cette bande d'abrutis qui payent des musulmans pour contrôler la conformité des publications à leur code particulier, et naturellement, est-ce un hasard, au moment où j'aurais tellement à dire sur les élections en cours.

 

La notion de punition n'est pourtant plus très à la mode. L'assassin du dernier policier massacré était un repris de justice déjà coupable d'avoir tiré sur des officiers de police. Libéré avec une large anticipation par des juges inconséquents qui prouvent jour après jour qu'ils sont aux ordres d'un pouvoir, laxiste concernant les populations exogènes, et d'une sévérité incroyable concernant les citoyens français tranquilles. Voir les liquidations judiciaires, expulsions, licenciements pour prétendues faute, et toutes les nombreuses pénalités financières et amendes. Mais je suppose que punir les adultes n'a aucune conséquence psychologique au contraire de ce qu'on pourrait croire, à entendre les socialistes, concernant les enfants !

 

Des athées, comme moi, du moins le prétendent-ils, qui renient la France au profit des marchands de pétrole et des patrons du CAC 40 (il faut bien que quelqu'un paie les campagnes électorales) et qui ayant supprimé la notion de religion qui était la principale porteuse de morale, essaient comme Robespierre et sa bande, de créer une religion d'état qu'on appelle généralement la "bienpensance" ! 

 

La bienpensance des socialistes et autres droitistes aux noms fluctuants, c'est un méli-mélo de stupidités et de reprises de morale religieuse, mais qui pour ne pas se confondre avec les religions qu'ils nient va au delà de l'intelligence puiser dans le crétinisme des notions morales complètement immorales.

 

C'est ainsi que les mêmes abrutis qui interdisent par la loi que les parents corrigent leurs enfants de la façon qui se pratique depuis la nuit des temps (gifles et fessées entre autres) vous font expliquer par de soi disant spécialistes, philosophes, pédiatres et surtout beaucoup de pédophiles, que la punition n'est pas une solution, accusant volontiers les parents normaux d'être en somme des brutes, des tyrans, des reproducteurs de corrections vécues et, pourquoi pas, des vicieux qui en tirent une certaines jouissance. Les mêmes donc qui réclament que la majorité soit abaissée à seize ans et la majorité sexuelle à treize. 

 

Je ne donne pas de noms, vous en connaissez tous pour ce qu'ils sont et s'en réclament, qu'ils soient franco-allemand ou fondateur de la fête de la musique ou encore parent d'un ancien président. Mais rassurez-vous, eux ne seront pas punis !

 

Lors de cette campagne, outre qu'on m'a interdit un mois sur face de bouc pour avoir dit que je n'aime pas les Turcs, descendants des Huns d'Attila, assez stupides pour avoir adopté l'islam alors qu'ils venaient de très loin à l'orient, assassins génocidaires des Arméniens et dirigés par un tyran admiré par les socialistes et autres... (voir plus haut) parce qu'il est un tyran; alors que Bachar Al Assad est dénigré parce que lui est un tyran (cherchez à comprendre) et qu'en bombardant un nid d'assassins djihadistes il a fait sauter avec eux le gaz sarin qu'ils avaient volé et entreposé. Volé ! Je préfère croire cette version qu'une autre qui dit que ce sont les occidentaux qui l'avaient fourni à la prétendue rébellion. Mais en réalité on s'attaquait au président élu de la Syrie depuis des années, suscitant cette fausse révolution pour complaire aux nababs du pétrole de Jordanie, du Koweit, du Qatar et autre royaume Saoudien. 

 

Nous savons très bien que l'Islam dit que dieu seul décide des lois, et donc les musulmans ne peuvent être dirigés par un système démocratique, et c'est la raison pour laquelle ils ne peuvent vivre parmi nous.

 

Alors durant cette campagne, avant d'être éloigné de face de bouc, j'ai eu droit de la part de jeunes trous de cul mal torchés à des réflexions concernant mon âge. Evidemment je ne cache ni mon aspect ni mon ancienneté qui me donne quand même, je suppose, le droit de parler de la vie (parce que je l'ai vécue pour l'essentiel,) et de ma jeunesse qui sans informatique était quand même autrement chouette que ce qu'on offre maintenant aux jeunes, incapables de se fréquenter à l'école autrement que pour former des bandes de voyous, et qui cherchent des plaisirs immédiats entre drogues et alcools, jeux vidéos bien criminels et deals divers ! Je sais qu'ils ne viendront pas me lire ici, encore faudrait-il qu'ils sachent, mais si quelqu'un a un contact (rire) faites leur savoir que s'il n'est pas certain qu'ils atteindront mon âge, il est en revanche certains que s'ils l'atteignent ils ne seront pas mieux lotis et devaient y penser dès aujourd'hui.

 

Ce n'est pas que je souhaite jouer le vieux sage du village hein ! Je n'ai jamais été très sage, mais les valeurs qui se sont installées dans notre société depuis des millénaires ont fait leurs preuves, au contraire des petits merdeux qui à l'image de Macron prétendent changer notre société en mieux sur la base de théories fumeuses !

Autant j'ai confiance en la science et en connais les limites, autant je n'accorde aucune confiance aux abrutis, prétendus philosophes comme B.H.L, qui nous a induits à massacrer un peuple et son dirigeant, livrant toute la région au marasme islamique et leur offrant les armes contre lesquelles doivent se battre nos soldats actuellement au Mali.

 

Je suppose, pour revenir à la notion de punition, que ce qui empêche d'utiliser les bons vieux canons à eau pour disperser les prières de rue musulmanes ou les prétendus antifascistes, plutôt que d'aller faire prendre des risques à nos policiers qui n'ont pas le droit de se défendre et sont rapidement condamnés par la presse et donc déjà presque par les juges, quand un Théo au cul merdeux, escroc patenté et dealer ou complice de dealer connu, sodomite par goût ou par punition (tiens décidément) que l'autre crétin de Hollande est allé consoler, se retenant de peu de lui filer - à lui aussi - la légion d'honneur, une médaille que les titulaires la méritant devraient jeter désormais pour ne pas en avoir honte*, c'est justement que, arroser les gens comme je l'ai vu faire dix fois dans ma jeunesse de syndiqué et délégué syndical, c'est que ça se rapproche trop de la fessée. Mieux vaut le tonfa des CRS .(*Les cendres de Napoléon tourbillonnent dans leur mausolée.!)

 

Je vais finir avec la publicité qui à elle seule est une punition multi-journalière !

Un jour qu'après m'être moqué du nain Sarkozy, ignorant que nous aurions ensuite le nain (physique et intellectuel) Hollande, un posteur m'a fait observer que ce n'était pas très intelligent ni gentil de se moquer des gens pour leur physique. Il a raison, imaginez ce qu'on pourrait écrire sur certaines des "élites" femelles de la république actuelle (sans majuscule celle-là)

Et pourtant, jour après jour, la publicité met en scène des situations que personne ne peut manquer à force de diffusion, où l'âge est moqué, où les conditions physiques sont moquées, où les capacités intellectuelles sont moquées. La seule qui ait été interdite dans le genre montrait un couple de vieux se disputant une friandise que l'un attrapait tandis que l'autre avait le râtelier du couple ! Pourtant elle était drôle mais sans doute plus que l'insulte faite aux vieux sur leur condition, mettait-elle trop en lumière l'absence de revenus suffisants, et de prise en charge, permettant  à chacun d'avoir sa propre prothèse dentaire et sa propre friandise !

 

Petit ajout pour la morale, la vraie : https://vimeo.com/214322588?ref=fb-share

Partager cet article

Repost 0