Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis quelques temps, qui se chiffrent déjà en années, je me demande si c'est vraiment moi qui deviens un vieux con ou si vraiment cette société est manipulée par des gens de moins en moins compétents.
Des entrées précédentes y font déjà allusion, mais il y a des domaines où cette incompétence s'est glissée insidieusement : Prenez par exemple les panneaux routiers, je ne parle même pas de ceux que Michelin finançait jadis pour vous indiquer où mènent les routes, mais tout culment des panneaux du code de la route qui sont censés vous éviter des accidents en signalant les carrefours avec et sans priorité en ville comme à la campagne, les vitesses imposées ou limites, surtout dans les villes où chaque maire règne en petit seigneur et fait le bonheur de la police et de la gendarmerie.
Vous continuez d'être responsable d'un accident si vous refusez une priorité à droite, mais outre que, sauf mort d'homme, la police ne se dérangera plus pour faire le constat (si, si ! Ils le faisaient jadis) vous n'avez pas non plus été alerté par un panneau signalant le croisement de deux routes. Ce qui est ennuyeux quand on est dans une ville non familière et surpris par une route qui a la priorité de droite malgré qu'elle s'arrête sur celle que vous utilisez (nous avons ça ici, et quand vous vous en étonnez auprès des services de la mairie, on vous répond que c'est exprès pour limiter la vitesse, les cons).

D'ailleurs ça ne se négocie pas, les maires ont en théorie l'obligation d'assurer la mise en place des panneaux de circulation et le font pour les interdits : Stops, sens interdits, voie obligatoire sont clairement signalés (enfin clairement... à hauteur de l'intelligence de ceux qui les posent ces panneaux) mais les panneaux d'alerte sont le plus souvent absents, au moins en ville, car sur les routes hier encore nationales et aujourd'hui départementales c'était relativement bien fait (parce que c'était fait depuis longtemps)

Mais tant qu'à râler en qualifiant ces générations qui me suivent de bonnes à rien, je vais aussi vous parler des crétins qui rédigent des articles, des textes de présentation de produits. Je vais en citer un mais vous n'avez qu'à jouer à chercher sur la toile vous en trouverez mille

Je regardais hier donc la pub du logiciel de montage vidéo Pinnacle. J'ai installé dans un de mes ordis qui n'avait pas l'acquisition vidéo analogique, une carte et un logiciel de cette marque (et aussi une carte de réception TV d'ailleurs, en passant)  pour monter mes vieilles cassettes 8mm (un HP de fin 2006) Donc je sais qu'ils ne font pas, chez Pinnacle, que des logiciels de montage. Hors je tombe sur une page publicitaire "AOL" où on me dit qu'on a trouvé mon produit chez cinq vendeurs et là je regarde d'un peu près parce que l'un est à 67 euros et un autre à quatre-vingt dix neuf. Sans parler de prix voisins mais qui dans une annonce (prix bas) sont stipulés "mise à jour" alors que dans d'autres on peut penser qu'il s'agit du produit d'origine (mis à jour ou pas, ça c'est le mystère)

Donc, comme je ne suis pas la moitié d'un con (les trois quarts, quand même) je clique sur "+" ou quelque chose du genre et là je tombe sur des explications très claires genre "NPPTTF78FT45" que naturellement tout le monde comprend et interprête sans peine (non mais des fois) et après douze lectures successives des cinq produits qui semblent bien différents et non concurrents, je remarque que sur l'une des boîtes photographiées en petit format, on distingue quand même une carte enfichable. Donc, dans ce cas, il s'agit vraisemblablement d'un kit similaire à celui que je possède déjà et non du logiciel de montage avec effets spéciaux que mon voisin utilise avec tant d'adresse. Moi, jusqu'à présent, je me contentais de Windows movie maker, mais c'était surtout avant que je sois retraité, donc ça m'intéresse.
Ce que je veux souligner c'est qu'avec de pareils abrutis soit vous achetez chat en sac et vous recevez ce qui ne vous sert à rien avec tous les inconvénients qu'on sait pour se faire rembourser et les dépenses de réexpédition, soit on renonce à acheter sur le Net parce que ça manque de vendeur ou d'explications. Or des vendeurs il n'y en aura plus de compétents, des gens qui, en magasins, sont un jour aux poireaux, un autre à la lingerie et le troisième à l'informatique ne sont jamais que des guignols. Les magasins spécialisés ferment incapables de suivre les prix des alimentaires (et qu'on ne vienne pas me parler de compétence chez qui vous savez qui utilise beaucoup de fourgonnettes) alors quoi ? La France est-elle incapable d'enseigner la langue française à ses enfants ? Est-il si compliqué d'être à la fois compétent dans son métier et bon rédacteur ? Et même si c'est le cas, il suffit de diviser le travail entre le technicien et le rédacteur sans laisser pour autant le rédacteur écrire ce qu'il veut en "excisant" tout ce qu'on dit. J'ai travaillé jadis pour une entreprise appartenant au "groupdigital" mais avant cela nous avions avec trois spécialistes HI Fi parisiens (du temps où la hi fi existait évidemment) monté le "groupe des 4" (rue du Rocher, Place de la Nation, 17° et Enghien) et j'avais été chargé de rédiger des textes techniques pour un catalogue. Ces textes ont été remis au publicitaire chargé de faire le catalogue et il a si bien remanié mes écrits que ça ne voulait plus rien dire parce qu'il n'avait même pas cherché à comprendre ce qu'il écrivait l'abruti (bon, en même temps on ne demande pas aux publicitaires d'être intelligents mais d'être des H à I - hommes à idées)

Quoi qu'il en soit, plus le temps passe, moins les gens sont compétents, et s'ils le sont ,ils ne sont vraiment pas "pointus" A croire que ceux qui ont des bac plus cinq sont tous partis à l'étranger ! Même les escrocs sont de plus en plus nuls, alors que pourtant on prétend que les africains sont très doués dans ce domaine. Je reçois une tentative de phishing par semaine en moyenne, tantôt de prétendus services d'ebay, tantôt de prétendus services de paypal, mais si mal rédigés, avec tant de fautes et d'impropriétés que c'en est ridicule. Je transmets ce "spoof" aux intéressés qui me confirment régulièrement qu'effectivement c'est expédié par des escrocs, mais ça ne semble pas leur donner le moindre moyen de verrouiller, par exemple, au niveau international, tous les sites qui inclueraient dans leur nom de domaine ou adresse e-mail les noms de "ebay" ou "paypal" Pourtant ce doit-être facile, ça sert aussi à ça la notion de moteurs de recherche, s'assurer que personne n'usurpe un nom déjà déposé en lui ajoutant devant ou derrière "service carte" ou "bureau des vérifications" ou "confirmation" etc. etc.

Mais dans cette société du n'importe quoi, d'abord emballée par les nouvelles technologies (pas si nouvelles dans l'esprit puisque mon père travaillait chez IBM dans les années cinquante) et maintenant anesthésiée par le coup de la crise, les "soi-disant" jeunes cadres s'avèrent complètement nuls. Ils ne maîtrisent rien : ni la langue, ni la pédagogie nécessaire pour expliquer, vendre, concevoir (en étant suivi par les financiers) ni, encore moins, la compétence à "faire" parce que "faire" c'est évidemment très en dessous d'eux. Quoique ces gens que je vais citer étaient des cerveaux, eux, ça me fait un peu penser à ces "astronomes célèbres" dont la majorité n'a jamais mis son oeil à l'occulaire d'une lunette et encore moins d'un téléscope, mais excellents mathématiciens. Tiens, à propos, combien de fois, dans des reportages sur l'astronomie, n'entend-t-on pas le commentateur confondre les deux ? Pour votre gouverne, si vous l'ignoriez évidemment, une lunette astronomique est un réfracteur et utilise au moins deux "lentilles" avec d'énormes problèmes d'astigmatisme qui n'ont été qu'en partie résolus et tard. Tandis que le téléscope est un réflecteur c'est à dire un miroir et que le principal problème en dehors de sa taille et de son polissage, ce sont les veines d'air le long des parois du tube. Sans parler dans les deux cas des problèmes posés par l'atmosphère terrestre qui a des épaisseur variables, des températures fluctuantes et fait scintiller les étoiles, mais déforme et trahit aussi les corps plus proches. (encore une digression, j'aime digresser, c'est ça le début de véritables conversations. Mais là vous ne répondez pas beaucoup hein ! ça manque de retour)

A l'heure où le gouvernement, la police, les impôts, les douanes etc. vous font condamner pour un oui ou un non, pour un règlement que vous n'êtes jamais censés ignorer, pour une infraction par négligence ou par contrainte, il est temps de relever les erreurs et les malhonnêtetés de ces institutions (radars qui flashent les voitures à l'arrêt plusieurs fois par mois tandis que la voiture en infraction est passée trop vite, ce qui laisse supposer que dans la circulation réelle, ce n'est pas nécessairement la plaque de la voiture qui "double à fond la caisse" qui se retrouve dans la photo automatiquement analysée et la contredanse expédiée
* publié postérieurement à cette entrée ) Nous avons des lois à respecter et des règles à suivre, mais elles s'imposent aussi aux autorités et avec encore plus d'alacrité car l'erreur d'une machine ou d'un fonctionnaire peut mettre des milliers ou millions d'individus dans le souci tandis que l'erreur d'un seul contribuable qui paie les bons à rien, ne constitue que rarement une grosse entrave à la marche du pays !



* sur neuf aol : Une habitante de Laval est victime depuis des mois d'un radar automatique, sans doute déréglé ou défectueux, installé en face de chez elle et qui flashe régulièrement son véhicule à l'arrêt, a révélé mercredi le quotidien Ouest-France.

"C'est une histoire de fou. Mais à la longue, ça ne me fait plus sourire", a déclaré à l'AFP Delphine Joubert, une vendeuse de cuisines de 29 ans qui a reçu sa troisième contravention depuis septembre.

A chaque fois, la jeune femme réclame le cliché de l'infraction et conteste la contravention. Son véhicule est photographié par l'avant et de l'autre côté de la voie de circulation censée être couverte par le radar. Sur la photo, personne n'est au volant.

"On me répond par un courrier type que c'est une erreur manifeste et que je suis hors de cause", explique-t-elle. Mais "il faut toujours se justifier, écrire des lettres. J'ai autre chose à faire. C'est du harcèlement".

La place de parking, située juste devant sa maison achetée il y a sept ans, est exactement dans le champ de mire du radar installé depuis quatre ans. "C'est la place maudite", s'exclame-t-elle.

Un locataire de Mme Joubert, qui avait occupé la même maison entre 2006 et 2008, s'était plaint lui aussi d'avoir reçu douze contraventions en 18 mois. Il avait fini par préparer un courrier type sur son ordinateur, qu'il envoyait après chaque procès-verbal.



Tag(s) : #Nouveaux articles

Partager cet article

Repost 0