Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai un petit forum d'amis et ,c'est triste à dire car je n'y traite généralement pas de sujets de fond de la façon dont je peux le faire ici, et pourtant chacune de mes interventions est lue dix fois plus qu'ici.


C'est un triste constat : soit on parle de cul sans oublier de mettre quelques mots biens crus dans la liste des mots-clés, soit on doit se résoudre à des visites de pure amitié qui d'ailleurs restent silencieuses et évitent de transmettre l'adresse pour qu'on ne leur reproche pas un jour d'avoir promu quelqu'un qui dit des choses qui ne vont pas dans le sens de la pensée philosophique ou politique de ceux qu'on a alertés.
C'est plus simple de ne recommander le blog à personne finalement et c'est exactement comme ça que ça marche.
Cet espace extraordinaire de liberté de parole est sans effet parce qu'il en existe trop pour qu'un seul ait des chances de se faire connaître sans payer, et je n'ai pas l'intention de payer pour être davantage mis en avant, parce que j'aurais d'une part acheté un nom de domaine et d'autre part accepté la publicité. Encore que si je ne parle pas de cul personne ne viendra quand même ! En plus je ne sais pas tenir un crayon, alors pour les paires de fesses...

Je vous dis ça à vous passants d'occasion ou amis fidèles parce que je trouve ridicule de se donner du mal sans résultat, et humiliante la façon dont overblog note nos blogs.

Je vais encore y réfléchir quelques jours car rien ne presse, ce n'est pas comme si je payais la place, mais c'est vraiment du temps perdu. Entre cinq et vingt sept visiteurs uniques les bons jours quand j'ai un carnet d'adresses Internet d'amis bien amicaux, pas une collection volée, de plus de trois cents pseudos, ça ne correspond à rien de bien utile.

Je sais que je ne suis pas un spécialiste de la caresse dans le sens du poil. Même dans mon métier ça m'a desservi. Mais les plus honnêtes reconnaîtront que ce ne sont pas les flatteurs de tous poils qui les ont fait progresser, bien plutôt les ébouriffeurs qui vont chercher les puces où elles se cachent.

Pas grave ! Ce n'est pas la première fois que je dépense de l'énergie pour rien après avoir cru qu'un miracle pouvait arriver.

Et en somme, ça valait la peine d'essayer. Il y a seulement cinq ans c'eut été différent. Mais après les gosses qui font leurs blogs d'images puériles il y a cette quantité d'adultes pseudo poètes qui par milliers exposent leurs rimailleries sans vers ni pieds, sans queue ni tête devrais-je dire car ils ne savent même pas ce qu'est l'esprit de la poésie. A part dans mes chansonnettes qui ne se prétendent pas poétiques et qu'il faut vouloir pour les entendre,j'ai au moins eu le mérite de ne pas vous asséner ce genre de conneries, la concurrence serait terrible et comme chacun sait, plus ce qu'on écrit est dépourvu de sens et associe des vers de différentes longueurs dans un ordre imprévisible, et plus on est poète. Du moins c'est le constat que je fais moi qui, ayant reçu une éducation latine classique, aie appris à versifier.

Donc si vous pensez avoir un mot à me laisser profitez !  le mois prochain ce ne sera sans doute plus possible !



Tag(s) : #Nostalgie

Partager cet article

Repost 0