Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Post Scriptum (en tête, ben oui !)
Je n'ai pas trop l'habitude de revenir sur mes écrits, mais là je crois qu'on se moque bien du monde : Voir cette photo et les commentaire associés fait douter de l'intelligence de la presse :

Qu'est-ce qui va le plus évidemment surprendre un équipage en plein vol ? : Une explosion, une désintégration que rien ne laisse prévoir. Or c'est de cet argument : "Personne à l'évidence ne s'attendait à rien" qu'on se sert pour expliquer que ça ne peut en aucun cas être une explosion. J'avoue que ces crétins me gonflent. Comme dit la sagesse populaire  : "Quand on ne sait rien et qu'on est con, on ferme sa gueule ! "


Bien que j'aie pris ce vol Air France à bord d'un Boeing jadis, je connais bien le trajet pour n'avoir eu rien de plus intéressant à faire que regarder l'écran et l'image de notre situation les longues heures de ce vol, le premier que j'aie effectué à bord d'un avion depuis l'interdiction de fumer. Sans parler des repas dégueus servis par Air France et en quantité insignifiante. C'est Français mais c'est quand même de la merde Air France !

http://www.dailymotion.com/video/x9gjgu_disparition-de-lairbus-rioparis_news

Les gens qui m'entourent pourraient vous dire que depuis le début je parle d'attentat tandis que le gouvernement s'y refusait et commence à changer de ton. Leurs traces de carburant s'avèrent être du fuel de bâteau, leurs épaves d'avion A 300, des planches d'on ne sait quoi. 

Les premières informations laissaient entendre que vers dix heures du matin les transpondeurs automatiques signalaient coup sur coup des pannes. Pas à quatre heures un quart comme on l'a prétendu plus tard. Or vers dix heures l'avion devait se trouver nettement plus au nord que les recherches actuelles. Probablement à hauteur de la Mauritanie ou dans ces parages. Et même si personne n'avait placé de bombe à bord, rien n'empêche un cinglé de roi nègre ou équivalent berbère, de tester les nouvelles armes achetées a un trafiquant, sur un avion de ligne.
Un avion volant peut-être très bas car cherchant un terrain d'atterrissage en raison d'avaries techniques signalées en automatique mais privant les pilotes de radio. Tout le monde n'est pas bricoleur hein !

J'ignore pourquoi les informations ont été modifiées après coup, peut-être parce que ça permettait éventuellement de rendre les orages responsables ? Les Français seraient ils les marchands d'armes qui ont fourni le rocket à tête chercheuse - que des pilotes de ligne qui volent au pilote automatique après un orage fatigant - n'auraient pas l'idée de suspecter ?

On peut aussi imaginer un autre scénario, puisque l'arrêt du pilote automatique fait partie des incidents signalés : l'orage à déglingué, quand même, une partie de l'électronique à bord, les pilotes épuisés se sont endormis tous les deux, et l'avion est descendu avec personne aux commandes.

Ce sont deux hypothèses qui expliquent que les pilotes n'aient à aucun moment déclanché la moindre balise automatique ou lancé un may day.

Cependant à bord d'un avion qui a douze membres d'équipage les dix autres ne dormaient pas tous et on imagine que l'un ou l'autre v
ient régulièrement porter, au moins au pilote censé être de veille, une boisson. Sans parler de l'allure de l'avion, de sa non- horizontalité qui aurait pu alerter les membres du personnel navigant à ce moment du vol, en principe stable. Donc l'hypothèse la plus crédible est l'attentat ; qu'il ait été déclanché à bord ou exécuté de l'extérieur comme un "jeu." Je suis désolé pour l'expression : un jeu de con !

Quoi qu'il en soit je souhaite que les responsables du gouvernement qui cherchent à nous rouler dans la farine se souviennent des vraies informations et finissent par chercher au bon endroit, parce que, à mon avis, là où se font les recherches actuelles ils perdent leur temps et notre argent.



Ce ne sont pas les cinglés qui manquent


 

Tag(s) : #Société et écologie

Partager cet article

Repost 0