Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog





L'art de la fauconnerie à lui seul évoque déjà le moyen âge


Batteleurs et jongleurs sont les ancêtres des divertissements télévisés ou théâtraux


Néanmoins les catapultes sont armées de drôles de munitions


Et pour les enfants lâchés par le capitaine, c'est la course aux bonbons


Avec des jets supplémentaires à la main pour favoriser les plus petits


Le fou du roi assiste et conseille les femmes qui s'entraînent au maniement de l'épée à deux mains. Les occitans étaient sans doute le seul peuple où chacun pouvait porter l'épée pour lutter contre les "croisés" de Simon de Montfort courant sus aux "Albigeois" (les Cathares)


Quelques uns des tableaux de présentation des acteurs à la fin du spectacle "comique" sur le proche millénaire de cette guerre civile et religieuse.


Quelques uns des tableaux de présentation des acteurs à la fin du spectacle "comique" sur le proche millénaire de cette guerre civile et religieuse.


Quelques uns des tableaux de présentation des acteurs à la fin du spectacle "comique" sur le proche millénaire de cette guerre civile et religieuse.


Et pour finir un feu d'artifice dont le moindre pétard ressemble à un bouquet final.

Vous venez d'avoir une idée superficielle des fêtes muretaines célébrant les "Occitanes" à l'approche, en 2012, du millénaire de la croisade qui conduisit à l'invasion de Muret par les croisés.

Encore ?

Allez, il y a des personnages qui en valent la peine :


Mon "grand" Mathis, qui vient de faire sa première "rentrée" en maternelle.


Une muretaine de 1212 ou de 2009 ?


Angie est déjà sur des traces de croisés décroisés un peu batards comme elle.


Tandis que les promesses de "tripotines" attirent les ribauds


Tandis que les ribaudes se nourissent


Les croisés passent, les chiens aboient, leurs batards suivent


Leçon d'armes


D'inquiétants particuliers


Messire Grangousier et sa gente dame


Angie fait elle aussi de subtiles rencontres, difficiles à raconter par les mails "à la Bigard"


En costume, le président et organisateur de la fête qui a aussi rédigé le scénario du spectacle. En civil, monsieur le Maire de Muret


A tout seigneur tout honneur, monsieur le conseiller général était là aussi.


Un juge porteur d'Hermine


D'actualité, le prisonnier qui se fait la belle


Musiciens et tambourinaires


Et toujours ce beau jongleur avec lequel je suis sûr de faire plaisir aux dames


Du piercing au XIII° siècle ?


Les gosses eux n'ont pas vraiment changé. Le costume, peut-être ! Salut mon Paul


Le clocher de l'Eglise Saint Jacques qui a la réputation de pencher à gauche (voir google earth) Il est typique de la région de façon très large.


L'ancien moulin à eau sur la Louge, en cours de rénovation


Votre serviteur installé là même où il a rédigé cette entrée, chez sa fille, sous le soleil Muretain essayant en vain de relever les défis de Catherine au Buzzword

A la revoyure...   ... peut-être !
Tag(s) : #Société et écologie

Partager cet article

Repost 0