Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il fut un temps où chacun découvrait Internet et était avide de lire et de naviguer frénétiquement. Naturellement, on peut toujours naviguer pour savoir à quoi ressemble un koala ou quel âge à une pétasse du cinéma, mais la majorité des internautes se partage entre face de bouc et youtube ainsi que leurs clones respectifs.

 

C'est un peu la mort des forums, la fin des blogs persos devant les sponsorisés et médiatisés blogs de journaux ou d'associations qui ne sont des blogs que dans la forme, et de cette manière les liens qui s'étaient créés se défont jour après jour car seules les relations personnelles fonctionnent.

 

On peut bien sûr médiatiser ses opinions à condition de ne pas dépasser le nombre de caractères autorisés, mais sans aucune maîtrise sur qui lit, au contraire des forums dont on connaît les participants.

De ce fait le silence et l'approbation sont les principales réponses aux articles postés, nul ne désirant vraiment faire savoir à n'importe qui y compris son employeur ou son banquier qu'il partage telle ou telle opinion.

 

Il faut avouer que ce n'est pas le signe de fortes personnalités et que le courage n'est pas la qualité dominante. Mais on ne peut s'en étonner quand le Net est pour beaucoup et d'abord l'incognito, que face de bouc à décidé jadis de trahir.

 

Je me demande, à part concernant les exhibitionnistes, combien adhéreront à lifetime quand il sera disponible.

 

Qui, en plus de son identité réelle et de sa date de naissance, a envie en plus de publier sur lui des détails scolaires, militaires ou universitaires qui viennent en plus en concurrence avec des sites bidons comme "copains d'avant"

 

Vachement intelligent quand on voit les dégats que peuvent faire les escrocs en volant une identité parce qu'ils se sont procurés des détails sur vous qui les autorisent à obtenir des documents qui ensuite leur permettront d'en obtenir d'autres, y compris passeport et carte d'identité, avant de vous spolier dans les grandes largeurs.

 

Quand la police annonce qu'elle a créé un fichier tout le monde grimpe aux barricades, si en plus elle le partage avec les douanes ou une autre administration, c'est la révolution. Mais les mêmes, qui refusent d'être fichés, s'inscrivent des deux mains sur des sites dont le but principal est de vous ficher : vous, vos goûts, vos attentes. Pour ne parler que des moins malhonnêtes.

 

L'homme individu n'intéresse pas grand monde, mais les masses d'hommes et les tendances qu'on peut dégager de leur expression intéresse beaucoup de gens dans l'industrie, la publicité mais aussi en politique. Tant que de mentir et faire de fausses promesses, autant que ce soient celles que le peuple attend n'est-ce pas ?

 

C'est très dommage. Dans un monde où on ne va plus discuter le bout de gras au troquet du coin, un monde où le voisin est un emmerdeur potentiel à éviter, un monde où les relations de travail sont tendues car chacun est concurrent des autres dans l'emploi; il restait les fora pour échanger sans craindre d'être envahi ou embrigadé. Leur disparition progressive est donc une perte sérieuse.

 

Et ne croyez pas que je prêche pour ma paroisse, il m'arrive souvent lors d'une recherche par mot clé de tomber sur des réponses faites par des forumeurs, sur des fora où la plus récente intervention date de deux ans. C'est la faute à face de bouc, celle de twitter, celle de dailymotion, celle de l'urgence.

 

Et après tout pourquoi pas ? Même les forums mettent à la corbeille ce qui risque de faire déborder le contenu autorisé.

 

Bref, nous avions commencé de combattre l'individualisme, mais au nom des besoins des puissants nous allons y retourner, aussi pauvres d'échanges qu'avant, car toute la puissance de l'informatique et celle d'Internet n'empêcheront pas la solitude et l'isolement de nous bouffer. La meilleure preuve ? Tous ces gens qui ne viennent sur face de bouc que pour y faire des jeux et tenter de convaincre d'autres de jouer comme eux, mieux qu'eux. Ridicule, enfantin, triste. Surtout triste !

Quelle solitude, quel isolement quand on ne vit que pour passer une heure à construire sa ville ou a claquer un max de ballons colorés.

 

Mais la définition même de "diable" n'est elle pas : diviser; séparer, isoler ?

 

 

Tag(s) : #Humanisme

Partager cet article

Repost 0