Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 10-02-05-12-58-59.jpg

Ce matin dans les actualités, la dénonciation des 900 villes qui n'ont pas joué le jeu de la loi Stoleru sur les logements sociaux ! Manque de HLM dans les plus cossues comme à Neuilly ou la sécurité semble assurée, trop de HLM comme à la Seyne sur mer bientôt mise sous tutelle à cause des impôts qui ont explosé tandis que les villes voisines, de droite, payent tranquillement les amendes pour non respect de la loi.

 

Dans les commentaires on trouve des idées pleines de bon sens : inéligibilité des personnes en charge (maire, adjoints) qui n'ont pas respecté leurs obligations (selon un cahier des charges négocié avec l'état en vue du respect de la loi)

 

Mais je vois mal le nain scier la branche de ses potes, alors que la ville dont il a été maire et ou son rejeton taré a pris la succession, n'a que 4% environ de logement "sociaux" au lieu de 20% :

 

 

 

  (Désolé, tout le texte que j'avais rédigé sur les marchands de sommeil a été effacé ! Et malheureusement je n'avais pas de sauvegarde)

 Le nain au  naturel (Non, ça ne se mange pas voyons !)

 

 

  

 Les abrutis qui vont faire crever les restos du coeur sont des bénévoles

 

 

ATT00002222

Apostrophe du premier ministre Australien à l'adresse des intégristes musulmans :
 
"Notre langue officielle est l'ANGLAIS; pas l'Espagnol, le Libanais, l'Arabe, le Chinois, le Japonais, ou n'importe quelle autre langue.
Par conséquent, si vous désirez faire partie de notre société, apprenez-en la langue! 
La plupart des Australiens croient en Dieu. Il ne s'agit pas d'obligation chrétienne, d'influence de la droite ou de pression politique, mais c'est un fait, parce que des hommes et des femmes ont fondé cette nation sur des principes chrétiens, et cela est officiellement enseigné. Il est parfaitement approprié de les afficher sur les murs de nos écoles. Si Dieu vous offense, je vous suggère alors d'envisager une autre partie du monde comme votre pays d'accueil, car Dieu fait partie de notre culture.' 
  
Nous accepterons vos croyances sans poser de question. Tout ce que nous vous demandons c'est d'accepter les nôtres, et de vivre en harmonie, pacifiquement avec nous.
 
CECI EST NOTRE PAYS, NOTRE TERRE, et NOTRE STYLE DE VIE. Et nous vous offrons l'opportunité de profiter de tout cela. Mais si vous en avez assez de vous plaindre, de vous en prendre à notre drapeau, notre engagement, nos croyances chrétiennes, ou 
à notre style de vie, je vous encourage fortement à profiter d'une autre grande liberté Australienne, 'LE DROIT DE PARTIR..'
 
Si vous n'êtes pas heureux ici, alors PARTEZ. Nous ne vous avons pas forcés à venir ici. Vous avez demandé à être ici... Alors, acceptez ce pays tel que VOUS l'avez accepté.'

 

 

 

 (Peut-être que si nous faisions circuler ceci parmi nous, les Américains, les Canadiens, les Européens, tous les citoyens du monde trouveraient le moyen de se tenir debout et commenceraient à parler et à répandre les mêmes vérités).
FAITES SUIVRE CE MESSAGE

  

 

 

 

 En Algérie le ministre tout ce qu'il y a de plus officiel du culte dit ceci lui :

Interdiction des prières musulmanes de rues : (en Algérie, mais pas en France) FranceMondePolitiqueSociété le 12 décembre 2010 | Le quotidien francophone algérien Le Temps  qui publie cette déclaration du ministre fait remarquer qu’ il arrive, en effet, que pendant la prière hebdomadaire du vendredi, plusieurs dizaines de fidèles s’agglutinent (sic) à l’extérieur des mosquées pour accomplir leur devoir religieux à même les trottoirs jouxtant les maisons de Dieu. Ce genre de constat est visible notamment dans les mégapoles du pays, à l’instar d’Alger où les mosquées ne désemplissent pas chaque vendredi. 
> > 
Seulement, ce n’est pas là une raison, insiste le ministre des Affaires religieuses, pour tolérer les rassemblements des fidèles au niveau des endroits environnants aux lieux de culte. »

 

 

Posté par Novopress dans 


> > PARIS (NOVOpress) –
 Alors qu’enfle la polémique sur l’occupation des lieux publics par les musulmans lors des prières du vendredi, il n’est pas inutile de rappeler l’avertissement de M.  Bouabdallah Ghlamallah. Ministre algérien des affaires religieuses et des Wakfs, en date du 19 juillet 2010 : 
«Seul l’intérieur des mosquées est fait pour les prières et si celui-ci est rempli de pratiquants, les autres fidèles n’ont qu’à prier chez eux et non pas dehors» les autorités françaises et les journalistes feraient bien de méditer ..
Tag(s) : #Société et écologie

Partager cet article

Repost 0