Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Que mes lecteurs ne m'en veuillent pas d'étaler ici mon exaspération, mais dans cet univers de "médias" de "communication" de "rapidité de l'information" on ne peut - en réalité - même plus communiquer avec les gens qui s'adressent à nous.
Certes, le nombre ce ceux qui réagiraient est tel que personne ne pourrait lire les réponses, mais d'un autre côté ne pas pouvoir réagir du tout ; outre que c'est stressant, interdit aux personnes concernées de se surveiller, de prendre garde à ce qu'elles débitent, de prendre tout simplement conscience de leurs imperfections professionnelles. Car bien entendu ce qu'on reproche à un prétendu journaliste ne peut s'appliquer avec la même virulence à l'éboueur ou au cordonnier. Encore que... l'école de la République enseigne sans faire de différence. Mais sans doute certains, qui auraient dû être éboueurs ou cordonniers, se sont crus autorisés à briguer un emploi dans le littéraire et se sont vus embauchés par d'autres sous-évolués qui ont pu croire qu'ils avaient le talent nécessaire. Donc, ne pouvant leur conseiller de se relire, je m'adresse moi aussi au plus grand nombre dans l'espoir que ça finisse par leur revenir aux oreilles ou sous les yeux.

Dans un sujet très sérieux qui concerne la vie et la mort des enfants, dans l'absence d'encadrement aujourd'hui et la négation de la punition comme valeur formatrice, on nous apprend à propos de cette affaire :

10-02-12 11 08 39


10-02-12 11 07 50

que finalement les agresseurs d'une jeune fille, (courageux puisqu'ils auraient été jusqu'à une cinquantaine), ne seront pas punis ou quasiment pas.
 
La police a parlé de 14 jours d'arrêts de travail (sic) consécutifs à cette agression, la "source judiciaire" (sans doute un obscur petit secrétaire qui se fait des enveloppes) 4 seulement ! Où est la vérité ?
Là où il faut de grandes claques dans la gueule de ces sales voyous et petites garces, on va "faire de l'information"

On croit rêver
A noter que nulle part il n'est fait mention d'une action de la famille pour déposer une plainte pour coups et blessures volontaires dans le but de donner la mort (ce qui serait arrivé sans la gardienne d'école,) avec préméditation et en réunion (deux circonstances aggravantes.) Mais naturellement, déjà qu'il ne faut ni les fesser ni les gifler petits, il ne faut surtout pas perturber ces pauvres gosses qui ne font que s'amuser.



Dans un autre registre on nous apprend qu'un trou du cul s'est pâmé devant miss France et a pissé de rire dans sa culotte devant l'autre héroïne du jour. Outre que ça n'intéresse personne et que les goûts et couleurs sont affaire personnelle, ce sombre connard accumule les fautes de français, d'orthographe et de syntaxe. : "elle nous avait prévenu" 'prévenus' aurait mieux convenu après le "nous" . "Elle n'aura pas menti" Ah, tiens donc, la chose n'a pas encore eu lieu. "...était à l'avant première sur les champs Élysées du dernier film (si ça pouvait être vrai) de John Travolta ,From Paris with love.
N'importe qui sachant le français aurait plutôt écrit "...était, sur les Champs Elysées, à l'avant première du dernier film de John Travolta : "From Paris with love"
Mais ça ne colle pas puisque l'avant première a eu lieu en seine saint denis en début de semaine. Alors n'aurait il pas fallu parler de l'avant avant première qui avait eu lieu en début de semaine ?
Nous apprenons ensuite que sa garde robe comprend un "impair" Les fautes et les impairs étant une spécialité de cet auteur qui ne signe jamais ses articles (on comprend pourquoi, il n'y a pas de quoi être fier.) on n'est qu'à demi surpris. Toutefois, et dans ce cas précis, nous suggérons de remplacer impair par imper (si l'on tient aux abréviations) ou imperméable si l'on se veut rigoureux et précis.

Quant à cette pauvre Alexandra Rosenfeld "également présente à l'événement" nous lui proposons à l'avenir de n'assister qu'à des évènements, non que l'autre orthographe soit interdite, mais visiblement elle est le propre des incultes. D'ailleurs nous en avons confirmation dans la phrase (ou ce qui voudrait en tenir lieu) :" Mais où a-t-elle été chercher..." Ce qui manifestement se dit en français "Mais où est elle allée chercher..." Pauvre France.

10-02-12-10-37-31.jpg
Encore autre chose, mais tellement nul qu'on est vite persuadé d'avoir à faire au même crétin (ou crétine, je ne suis pas sexiste) : l'aventure démentielle de Johnny Halliday, qui, ô seigneur, a repris le travail pour nourrir ses petites têtes blondes (enfin euh... presque )
Donc Johnny Hallyday a dû sans doute changer de sexe suite à ses misères récentes puis qu'il est désormais une égérie. Ce mot n'a pas de masculin et ne s'applique donc qu'à nos compagnes et autres créatures de rêve. Mais l'auteur en affuble notre pauvre compagnon de misère faute d'avoir un dictionnaire sans doute, ou par manque du courage d'en ouvrir les lourdes pages.

 égérie
(nom féminin)
Inspiratrice, conseillère

Heureusement qu'après nous avoir informé qu'il ne s'agissait que du tournage d'une publicité ("en plein tournage", on le voyait déjà refaisant Ben Hur,) craignant sans doute de ne pas avoir écrit assez de lignes pour qu'on le paie, outre un rappel de ce que tout le monde sait, il parle d'activités médiatiques reprises (un tournage est-il médiatique ?) et pour le cas où nous serions arrivés en cours d'émission, pardon, d'article, il dément : "Non, il ne s'agit pas de chanson..." Ah les cons, ils ont cru que Johnny serait capable de chanter. Pourquoi pas en faire son métier aussi ? Mais amateur de formules toutes prêtes, l'abruti reprendrait bien en plus la vieille formule des années soixante"l'idole des jeunes." De quoi s'esclaffer quand on voit l'âge de la clientèle de Johnny (qui a trois ou quatre mois de plus que moi) Comment y a-t-il échappé ?

La phrase d'entrée correcte aurait dû être : Europe 1 a rapporté ce matin que Johnny Hallyday estactuellement, aux Etats-Unis, en plein tournage d'un nouveau spot publicitaire pour une marque dont il est le porte étendard.

10-02-12-11-11-53.jpg

Ajouté le 14 février :

Cet article qui montre que décidément se relire est très au dessus des moyens de ce griffouilleur(euse?)

Un groupe de casseurs provoquent des incidents à Vancouver

 

 

Incidents dans une rue commerçante de Vancouver entre la police et des activistes de la mouvance anarchiste, le 13 février 2010.
© 2010 AFP (Kevork Djansezian)
Une centaine de casseurs de la mouvance anarchiste, habillés de noir et le visage masqué, ont brisé des vitrines et agressé des passants samedi dans une rue commerçante de Vancouver, en marge des jeux Olympiques d'hiver.

Une centaine de casseurs de la mouvance anarchiste, habillés de noir et le visage masqué, ont brisé des vitrines et agressé des passants samedi dans une rue commerçante de Vancouver, en marge des jeux Olympiques d'hiver.

Les incidents se sont produits dans l'une des artères les plus fréquentées du centre ville: certains des casseurs armés de bâtons ont cherché à détruire voitures, commerces et mobilier urbain. La police a saisi également un marteau et une chaîne de vélo sur deux des casseurs.

Selon les témoignages recueillis sur place, les activistes ont lancé des distributeurs de journaux sur les vitrines des magasins, notamment celles du centre commercial qui héberge la boutique officielle olympique des Jeux de Vancouver. Les manifestants ont tagué sur leurs passage des signes anarchistes sur les voitures et les bus, et fracassé des parcmètres à coup de bâtons.

La police de Vancouver est intervenue en nombre pour suivre et maîtriser les activistes qui ont cherché à provoquer et parfois à affronter les forces de l'ordre.

Sept personnes ont été arrêtées et seront poursuivis pour agression et possession d'armes dangereuses. La police de Vancouver ne fait état d'aucun blessé parmi la population, la police et les manifestants, mais des témoins affirment avoir vu les activistes donner des coups de poing à deux passants.

Selon la police, ces activistes utilisent une tactique radicale appelée Black Bloc, et (pas et : elle)estime que de nombreux éléments viennent d'ailleurs au Canada et des Etats-Unis.

Ces hommes en noir s'étaient mêlés plus tôt dans la matinée à une manifestation anti-olympique et anti-globalisation.

"Des éléments criminels ont cherché à dominer la manifestation", a déclaré l'officier en chef de la police de Vancouver, JimChu, lors d'une conférence de presse donnée en centre-ville peu après les événements.

Les manifestants se sont dispersés dans la ville, mais prévoyait une nouvelle action en fin de journée.


Outre les fautes d'orthographe qui montrent que le rédacteur ne se relit jamais, pas même en fin de phrase, on apprend que la police sait ce que pensent les manifestants, s'autorise à estimer (sur quelles bases ?) que certains éléments viennent des USA, que ces manifestants mettent en pratique une technique "Black-bloc" au sujet de laquelle nous ne saurons rien de plus que son nom.
On nous dit que la police à également saisit un marteau etc. Mais 'également' suppose une énumération ou citation antérieure, et là on cherche en vain. On apprend que ces activistes doivent être manchots puisqu'ils donnent tous les coups avec un seul poing, mais sans blesser personne.
On s'étonne par ailleurs qu'à l'occasion des jeux - où la police est si nombreuse,- ces manifestants aient pu se mêler masqués a un défilé plus large, hostile aux jeux, ou s'être masqués sous les yeux des nombreuses caméras au moment de passer à l'action à un signal convenu. Ce qui signifie qu'ils sont filmés avec et sans masque. Mais alors il va être facile de prendre les 93 qui manquent à l'appel, surtout s'ils comptent, pour partie, repasser la frontière vers les états unis.
N'y a-t-il donc plus dans ce pays que des bougnoules pour rédiger ?

Tag(s) : #Langue française

Partager cet article

Repost 0