Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je lis chaque jour un certain nombre de commentaires sur l'actualité. Ça m'est très pénible parce que la majorité de ces scripteurs ne connaît ni l'orthographe ni la syntaxe quand encore ils n'écrivent pas carrément en sms.

 

C'est aussi à ça qu'on peut mesurer la dégradation de notre civilisation quand ces rédacteurs occasionnels se présentent comme des cadres d'entreprises importantes. Au début je m'esclaffais devant ces sombres crétins se prétendant ce qu'ils ne sont pas, et puis je dois reconnaître que j'aie de plus en plus de doutes : si ça se trouve ils sont ce qu'ils disent, et alors la situation est grave, puisqu'en effet s'ils sont in-fichus de maîtriser leur propre langue, on imagine mal qu'ils soient capables de maîtriser les techniques, le droit, le commerce ou tout autre activité demandant le respect de codes.

 

Mais je digresse dès le départ car en réalité ce n'est pas mon sujet.

 

Ce qui ressort de cette lecture au jour le jour, c'est que ces braves gens, quoique illettrés au sens large, ont de plus en plus de peine à supporter la chape que fait peser sur les Français la pensée unique, cette bien pensance stupide qui de la gauche a tendance à déteindre à droite.

 

Plus le temps passe, moins les gens supportent d'être pris en otage par les interdits divers édictés par des groupes de pression censément "biens pensants" puisqu'ils défendent les droits de l'homme  et en particulier des minorités !

 

Curieux d'ailleurs que seuls les pays démocratiques voient émerger ces défenseurs "becs et griffes" de droits pour le moins incertains et souvent volés, tandis que dans les pays d'origine des bénéficiaires principaux de ces "défenseurs mendiants" (Afrique nord et sud, moyen orient et Asie, Israël) il ne faut même pas envisager de lever un doigt contre l'autorité sous peine de finir ses jours en prison, si pas pendu ou égorgé !

 

Peu à peu les langues se délient. Même les plus acharnés défenseurs des prétendus droits des minorités commencent à évoquer la possibilité d'avoir été manipulés.

 

Il n'est que temps, et quoique n'appréciant pas le nain, je soutiens sa manoeuvre de reprise en main de l'opinion publique par le biais d'une prise en compte sérieuse (espérons le) des manoeuvres islamistes pour l'envahissement et la conversion en masse des pays non encore islamiques. Quel que soit le nom donné à cette réflexion ! 

 

Il faut comprendre que tout musulman est un danger, non par sa volonté la plupart du temps, mais par ses convictions.

 

L'islam exige de ses croyants d'être aussi ceux qui vont convertir les foules ou les individus. Soit les musulmans sont croyants et doivent s'appliquer à la conversion de tous ceux qu'ils fréquentent, soit ils ne sont pas musulmans (muslims = soumis, on peut le dire une fois de plus pour ceux qui l'ignorent) car le musulman ne peut se soustraire aux obligations du Coran (Quran si on y tient) sans risquer l'enfer.

L'enfer de son dieu bien sûr, mais déjà celui de ses coreligionnaires qui vont le harceler, et plus particulièrement s'il fait partie des "lettrés" qui sont censés transmettre le message du livre.

 

Le Coran je l'ai lu plusieurs fois car les délires du vieux sbire ne se laissent pas appréhender à la première lecture.

Qu'en ai-je retenu ?

Un certain bon sens concernant certaines affirmations des religions d'obédience chrétienne : Dieu n'a pas besoin de fils puisqu'il est tout puissant, omniscient etc etc.

S'il avait décidé d'avoir un fils (ce qui est donc stupide) il n'avait aucun besoin que la matrice nécessaire soit vierge. Avait-il même besoin d'une matrice et de trente ans de formation ?

 

Dieu qui est installé Istwah (intraduisible) sur son trône, n'a rien à voir avec les humains, et la figure de style qui le décrit est juste destinée à le mettre en perspective de grandeur et de majesté car il n'a ni corps ni trone physique.

 

Ça pour le côté positif, on en a vite fait le tour. Côté stupidité : le paradis et l'enfer ! Des descriptions à faire sourire un gamin de douze ans.

La nécessité qu'un "ange" surveille chacun de nous et prenne des notes sur tous nos faits et gestes (alors que dieu reste omniscient, mais il n'a peut-être pas assez de mémoire et les yeux clos)

Mais par dessus tout, un assez grand nombre de versets annulant des versets précédemment écrits.

Or, il faut savoir que Muhammad était lui-même illettré et faisait rédiger ses sourates par deux scribes de manière à vérifier que la retranscription de ses délires prétendument dictés par l'archange Gabriel était la même dans les deux rédactions. Ceci devrait permettre d'exclure les "erreurs humaines" si souvent invoquées.

 

Donc, s'il faut qu'une sourate ou un verset d'une sourate soit annulé par un ou une autre, c'est que dieu aurait changé d'avis ! Constat navrant ! Dieu inconstant !

 

A moins d'imaginer, comme les mauvais esprits dont je suis, que Muhammad écrivait ce qui l'arrangeait personnellement pour ses petites envies de quéquette, tout en rédigeant (faisant rédiger) un texte fondateur qui aurait pu être utile dans un cadre strictement civil (droits de la femme, marh (dot,) divorce, partage du produit des rapines etc. autant de points purement laïcs)

 

Déjà, imaginer qu'un dieu ait envie de s'encombrer d'un univers paraît une idée stupide s'il se suffit à lui même, mais si en plus il ne sait même pas ce qu'il veut et change d'avis, alors je doute fort de sa divinité et des qualités que les religions attachent à ce terme.

 

Quant à croire qu'il à créé l'univers pour les hommes (c'est pas un peu grand pour chauffer l'hiver ?) il aurait aussi bien fait de s'abstenir, car à moins que ce soit un pervers qui aime voir souffrir les petites bêtes que nous sommes, c'est une belle et inutile saloperie qu'il nous aurait faite.

 

Donc le Coran est pourri de stupidités sur bien des sujets, mais bon, il a été rédigé par des bandits vivant de rapines il y a 14 siècles et on ne peut pas l'imaginer prenant en compte la vie actuelle, et les techniques qui font que ses sourates sur les animaux qui se mangent et ceux qui se montent sont risibles. Ceux qui se montent seulement risquent fort de disparaître !

 

A noter au passage que durant la guerre d'Algérie, les fellagas envoyaient dans le désert des chameaux, destinés à être abattus par leurs congénères embusqués dans des caches, pour leur nourriture. L'armée Française les pourchassait et en ramenait des troupeaux complets !

Or chameaux et dromadaires sont des animaux que le prophète destine à la monte et non à la nourriture ! Cherchez l'erreur !

 

img336.jpg

                 Viande sur pattes à la mode fellouze récupérée par mon frangin fin des années cinquante

 

Donc, si je ne prends aucun plaisir particulier à souligner la stupidité d'une religion parmi d'autres tout aussi "intelligentes," je dois quand même souligner cet aspect imbécile, la vétusté de la pensée qui a présidé à son invention, et surtout l'inflexible mégalomanie de son inventeur qui tenait à convertir la terre entière (quoi qu'il faille relativiser car "l'univers" de Muhammad se limitait aux territoires connus par lui et les siens à l'époque. La notion de planète sphérique n'était pas non plus à la mode chez eux !

 

On peut d'ailleurs se demander si les islamistes "à tout crin" qui utilisent l'avion, le téléphone, les explosifs modernes et les télécommandes et autres pièges et hommes et femmes sacrifiés peuvent encore se croire dans le cadre de l'islam; qui n'a pu évidemment prendre en compte ce qui n'existait pas et ne se concevait pas.

 

Quoi qu'il en soit, si l'islam prévoit des peines de mort d'ailleurs assez horribles (lapidation, égorgement, pendaison) elle les réserve à des condamné(e)s et en aucun cas on ne peut demander à une personne honnête et respectueuse des lois de la charria de mourir sur ordre et aussi cruellement qu'en appuyant elle-même sur le déclencheur de l'explosion.

 

On me dira que, comme dans les autres religions, le texte fondateur finit par ne plus être qu'une sorte de base sur laquelle de très nombreux commentateurs ont écrit des exégèses plus ou moins acceptées par les musulmans (sinon il n'y aurait pas tant de courants dans l'islam) Mais comme pour les églises chrétiennes ( et catholique en particulier, celle que je connais le mieux) on peut reconnaître l'infamie des dominicains et assimilés, leur volonté de pouvoir et de cruauté, à opposer à la discrète et généreuse confrérie des franciscains. L'ennui c'est que dans la religion chrétienne version catholique aucun de ces courants n'est exclu et il en va de même chez les musulmans, sauf qu'eux soutiennent mordicus que, malgré les incohérences d'un Dieu qui change d'avis, eux ne doivent pas changer d'une ligne les écrits considérés comme sacrés et intangibles dans leur rédaction comme dans la forme de leur présentation.

 

On pourrait d'ailleurs considérer que tout ce qui a été écrit par la suite et qui modifie donc;  en prétendant la compléter  "l'oeuvre de dieu," est une insulte faite à dieu qui n'a certes pas besoin, s'il existe, qu'on vienne l'aider à faire ses devoirs ! Ce qu'il n'a pas dit c'est qu'il ne voulait pas le dire n'est-ce pas ?

Le reste n'est vraiment que de la prétention humaine, car le prophète n'était qu'un homme, chef de bande de pillards et pas très recommandable. Donc, tout le monde devrait se ficher de sa descendance qui, elle , n'a pas eu le bonheur de trouver grâce aux yeux de dieu et n'a bénéficié ni de révélations ni même de la visite de l'archange Gabriel. C'est pourtant au nom de cette descendance que sunnites et chiites s'entre-tuent en Irak, par exemple !

 

 

 

 Ne pas oublier "omniscient et tout puissant !"



Tag(s) : #Philosophie

Partager cet article

Repost 0