Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DSCF5706_stitch.jpg

J'ai acheté un bout de terre à la campagne. Quand je me vois écrire ça, c'est un peu comme si dans ma précarité, je prétendais posséder un bout de la terre.

 

Aussi petit serait-il et aussi riche que soit une personne, on ne possède rien du tout. On peut s'installer avec des droits sociaux sur un bout de terre ou un morceau de la terre, mais il restera identique à lui même malgré toute constructions ou travaux qu'on lui fera subir, au fil des millénaires, quand nous serons oubliés depuis longtemps.

 11-05-27-19-34-21.jpg

Toute la nature s'invite sans aucun respect de droits qui ne s'imposent qu'aux autres hommes : les crapauds, les milans, les oiseaux d'ailleurs de toutes sortes, chasseurs et chassés, sans parler des fouisseurs qui se logent gentiment dans ce que vous croyez être votre bien. Et ne comptez pas sur un huissier grassement payé pour vous débarrasser des vipères, couleuvres et autres grillons. Le droit ne s'applique qu'entre hommes, et peut même être battu en brèche si une espèce en voie d'extinction a décidé de vivre sur "votre" terrain.

 

Quand on y pense, la terre, planète, est notre seule référence. Non seulement parce que son mouvement dans l'espace autour du soleil fait que chaque instant est ailleurs que le précédent, et de nombreux kilomètres pas de quelques centimètres. Mais aussi parce que le soleil lui-même vagabonde et fait partie de l'expansion de l'univers. 

 

Aucun être humain n'est né au "même endroit" de l'espace qu'aucun autre, et peut-être est-ce aussi pour cela que nous nous croyons uniques.

 11-05-27-19-35-24.jpg

Ceci dit, par manque de référence justement, un "endroit de l'espace" n'a aucun sens. Pourrait on parler d'un "moment" de l'espace-temps ? J'en doute. Le temps comme l'espace fait partie de la création et qu'on soit "big bang iste" ou croyant en un dieu créateur, le temps comme l'espace fait partie de la création et donc de son expansion, de sa transformation.

 

J'imagine la population de mondes dont nous serions (nos planètes au moins) les atomes. Les gens y mettraient (pour nous) des milliards d'années à faire un seul mouvement et nous paraîtraient donc immobiles et éternels. En sens inverse s'il y avait des habitants sur les mondes (peut-être) qui sont constitués par les différents atomes de notre prétendue matière, les civilisations y dureraient si peu qu'une seconde en verrait défiler cent mille.

 

La relativité porte bien son nom, mais ne nous donne pas ce point de référence spatiale ou temporelle sans lesquels nous sommes perdus.

 

Pas d'instant, pas de nord et pas d'ouest, pas de haut ou de bas, une impression de passé mais l'inconscience d'un présent qui file sans cesse vers un futur qui n' existe pas encore et devient présent mais instantanément passé quand il se crée.

 

J'aimerais ne pas être athée pour engueuler le créateur de ne pas avoir mis le mode d'emploi avec la grande machine.

J'aimerais être un peu plus con encore pour ne pas me poser de question.

J'aimerais connaître des gens assez fous pour croire connaître les réponses et me les donner, mais seulement dans le sens scientifique, je n'ai que faire des prêcheurs à la c...!

 11-05-27-19-34-47.jpg

J'ai acheté un bout de terre

C'est confirmé par un notaire

Sur du papier c'est bien écrit

C'est pas très clair mais ça est dit.

Seulement je crois, les vers de terre,

Se moquent bien de ces avis

Et les oiseaux et les Crapauds

Ont confirmé leur appétit.

 

11-05-27-19-33-26.jpg

Après tout les bêtes n'ont pas tort, déjà que nous leur apportons la mort même quand nous ne le souhaitons pas !

 

.11-05-27-19-44-44.jpg

Tag(s) : #Philosophie

Partager cet article

Repost 0